Il y a des étoiles qui brillent plus que les autres et tu en fait partie, depuis que le soleil a perdu un peu de son éclat ce 24 mai.

Le soleil a perdu de son éclat mais la nuit je vois maintenant une étoile qui éclaire plus que les autres étoiles.

Je suis certaine que c'est toi mamie chérie 💗

J'essaie d'éviter de trop me lamenter sur mon mur facebook pour éviter de peiner tout le monde mais ici sur mon blog je peux dire ce que je veux tout le monde n'est pas obligé de le lire, et puis moi ça me fait du bien d'écrire..

Tu me manques tellement c'est fou, ma mémoire me fait tout le temps penser à toi , que ça soit ma mémoire olfactive quand je met ma crème,ou quand je croise une mamie,je pense à toi, j'ai jusqu'à ta voix et l'annonce de ton répondeur en tête.

Je ne veux pas de toutes façons que tout ça s'efface de ma mémoire.

J'ai mal quand je repense à tout ce que tu faisais pour nous, à tout ce que nous avons fait .

La dernière fois que nous nous sommes vu, nous avons ramassé des feuilles en bas de votre appartement, Anna-Livia venait d'avoir 2 ans , et d'ailleurs c'est plutôt elle qui ramassait les feuilles.

Tu nous avais fait une tartiflette pour le repas du midi, tu nous avais préparé une chambre de rêve comme toujours,puis pour notre départ tu nous avais fait des sandwichs,et tu avais glissé dans notre sac un paquet de prince une tablette de chocolat aux cramberrys il me semble et une autre aussi au nougat je crois.

Tu as fait découvrir à Anna-Livia les p'tits Lu, car ce sont les biscuits les plus sain tu nous a appris.

Comme je suis fière que notre fille porte ton prénom, comme tu étais heureuse quand ne nous te l'avons annoncé.

Ce que je peux t'aimer,tu n'étais pas une femme comme les autres, tu étais une sainte tu étais là bonté, la gentillesse la beauté.

Tu avais la douceur sur ton visage tu étais patiente,je ne te connais pas de défaut et j'ai beau chercher je n'en trouve pas.

Comme c'est injuste que tu sois partie tu avais tellement à nous apprendre encore, nos conversations me manquent,tes conseils me manques ta voix me manque.

Il n'y a pas un jour où je ne pense pas à toi , parfois la douleur semble anesthésiée puis d'un seul coup je pense à toi et je me dit" je ne pourrai plus l'entendre,la voir la toucher" et la douleur resurgit.

J'aurais tellement aimé que tu connaisse nenou,tu l'aurais adoré, c'est une merveille de petit garçon.

Tu nous manques tellement ma mamie chérie, quand je pense à papi seul ça me paraît inconcevable.

J'ai tellement de souvenirs, l'autre jour je le suis mise à pleurer en chantant"trotte trotte cavalotte"à nenou.

Je me souviens quand tu l'emmenait à la fête du livre en bus, quand tu me montrait la mairie ou papa et maman se sont marié, quand tu nous amenais à la piscine on adoré ça,je te revois avec ton canevas, ta montre vache qui rit au poignet, montre que tu adoré.

Je me souviens même de toi il y a des années lorsque tu travaillais tu t'étais coupé le doigts avec une machine,je me souviens de ton pansement.

Je me souviens surtout de tes baisers papillon, de la douceur de tes bisous,des bisous interminable que tu nous faisais joué contre joue et des clins d'oeil que tu nous faisais en nous demandant si on savait le faire. Je me souviens de ton courage tu fais du sport sans cesse du vélo d'appartement de la marche, des randonnées, de la musculation avec des bâtons.

J'ai souvent dis que c'était une honte car tu avais plus de courage et de force que nous qui étions adolescents.

Tu m'as souvent fait rire avec tes déboires informatiques, que ça soit avec Orange ou avec les mots de passe avec ta tablette. et tout ces PPS que tu nous envoyais, j'avoue ne pas tous les avoir lu mais je te disais que si pour ne pas que tu arrêtes.

Mon dieu tu étais vraiment une femme exceptionnelle.

Ca me fait du bien de parler de toi vraiment.

Je t'aimerai toute ma vie et on parlera toujours de toi aux enfants, on parlera toujours de toi.

Je t'aime je t'aime ma belle étoile